– Parle-nous un peu de toi.

Je suis une rêveuse invétérée depuis 38 ans, allant de nuage en nuage, j’ai atterri en Suisse, il y a 7 ans. Mais, j’ai toujours un lien de cœur avec la France à Nantes par ma famille et mes amis d’enfance. Généralement, je garde les pieds sur terre et la tête dans les étoiles pour allier les obligations quotidiennes et la créativité !

– La littérature helvétique est peu connue, as-tu des auteurs préférés ?

J’avoue que c’est aussi mon cas… Évidemment, il y a les signatures dans le vent, mais je ne les ai pas lues. Pour le moment, trois plumes m’ont enchantée, ce qui me laisse encore le loisir de découvrir le large éventail de la littérature suisse. J’appartiens d’ailleurs à un groupe d’auteurs helvétiques de littérature de genre ce qui m’ouvre d’intéressants horizons. Je ne pensais pas que nous étions si nombreux dans ce petit pays !

– Quel est le livre qui t’accompagne en ce moment ?

Actuellement, c’est surtout le mien ! Le tome 2 de L’étoile de Lowilo est en pleine phase de corrections. Je n’aime pas trop lire pendant cette étape. Je reste concentrée sur mes lignes. Toutefois, quand je me permets d’ouvrir un livre, je m’aventure dans les Chroniques Écarlates de Fabrice Pittet. C’est un recueil de courts romans, ce format me convient par rapport au temps que je consacre à la détente littéraire, ça se lit vite et les histoires sont palpitantes.

– Quel est ton genre de prédilection en tant qu’auteur ?

La fantasy bien sûr ! Ce genre littéraire est merveilleux. Je peux tout créer, du monde, aux croyances, à la politique, je peux aborder les émotions, mais aussi des sujets délicats sans que je sois jugée, car ça n’existe pas « en vrai ». Pourtant, on peut toucher à des thèmes sérieux qui font référence à notre réalité avec les injustices, l’exploitation des uns, le pouvoir excessif des autres. Outre l’évasion que permet la fantasy, je crois d’ailleurs que c’est également pour cette raison que les lecteurs peuvent s’approprier le roman. Il y a une résonnance entre le livre et celui qui le lit, alors il s’attache plus à un personnage qu’à un autre, en fonction de ce qu’il vit et de ce qu’il pense.

 – As-tu un rituel pour écrire ?

Après deux verres de vodka, un jogging avec du yodel dans les oreilles, je peux laisser libre court à mon imagination ! Je plaisante évidemment… parce que je ne fais rien de particulier, je ne pourrai jamais créer un mythe sur ma façon d’écrire. Elle est simple, à mon bureau et isolée, parfois avec de la musique, parfois, sans. Ça dépend de mon humeur. La seule chose qui est importante, c’est qu’entourée de mes tableaux noirs remplis des grandes lignes, je me sente calme et totalement imprégnée par l’histoire que je dois retranscrire sur le papier.

– Parle-nous un peu de tes écrits.

Mon premier roman « L’étoile de Lowilo » est sorti en 2016. C’est le 1er tome d’une trilogie. Dans ce livre, je vous invite à découvrir les contrées de Terre d’Or, un royaume puissant dirigé par la lignée des Elm depuis trois millénaires. Cette paix et cette prospérité seraient induites par le choix d’un être mystérieux, le Lo’El, qui désigne l’héritier à chaque nouvelle génération. C’est ainsi qu’Owen Elm sera amené à coiffer la couronne pour son grand malheur et celui de son frère qui désirait ardemment le titre de souverain. Owen est impétueux, insouciant et sa curiosité le porte à découvrir un secret ancestral qui met en danger l’équilibre de son royaume. À travers plusieurs personnages allant d’une capitaine pirate, à un apprenti tailleur, à un palefrenier, ou une comtesse, l’histoire se révèle, car malgré leurs conditions et leurs destins éloignés, ils ont chacun un rôle à jouer pour Terre d’Or. Le nouvel héritier devra réparer son erreur et mûrir pour dévoiler le roi qui sommeille en lui.

Le deuxième volet de cette aventure est terminé et il sera édité prochainement par les Éditions Pierre Philippe. Cette seconde étape est en quelque sorte initiatique pour Owen Elm…

– Quels sont tes futurs projets ?

Je vais très bientôt me lancer dans l’écriture du troisième tome qui devrait naître plus rapidement que le second grâce à un remaniement de mon emploi du temps au point de vue professionnel. Ensuite quand la trilogie sera achevée, je compte bien sûr encore manier la plume, car j’ai deux belles idées qui attendent leur tour pour s’exprimer. Comme je suis un peu superstitieuse, je ne dévoile rien pour l’instant…

*****
Retrouvez Maya et ses lectures sur sa pafe facebook !