Ce roman, écrit par Déborah Perez, nous fait voyage au cœur même des contrées de Terre d’Or. Yulta, une magnifique cité, grouille sous l’effervescence. La visite tant attendue des Princes du Jade Noir approche, et le futur roi désigné par le Lo’El, Owen, devra accueillir ces invités de marque. Mais rien ne se déroule comme prévu. Le Lord est porté disparu, une pirate ayant semé le trouble refait surface alors que tous la croyaient morte et une femme mystérieuse agit habilement pour semer discrètement le trouble sur cette terre prospère…

Ce roman a toutes les qualités d’un bon récit de type fantasy. Malgré quelques longueurs qui raviront pourtant les lecteurs avides de grandes descriptions, les pages se tournent facilement grâce à un texte soigné et travaillé. La plume de Déborah est absolument délicieuse. Le vocabulaire est choisi avec grand soin, les phrases glissent parfois sur une note de poésie. Le lecteur se laisse facilement bercer au fil des pages par ce rythme littéraire agréable et efficace.

Pour les personnes aimant les grandes montées d’adrénaline et les scènes d’action, il faudra se montrer patientes. L’auteure prend le temps de planter avec justesse et précision son décor, à l’image d’un peintre travaillant durement l’arrière-plan, pour amener finalement un tourbillon d’évènements dans les derniers chapitres du roman.

Tout est parfaitement construit. Le monde dans lequel l’histoire se déroule est si précis qu’on soupçonnerait presque Deborah d’y avoir vécu et de nous conter les magnificences de cette Terre d’Or. Les habitudes des peuples, les traditions, les décors, le passé de cet univers, tout a été étudié avec soin et nous permet de nous fondre avec facilité dans l’histoire.

Certains points du récit arrivent tardivement, une description plus claire dans les premiers chapitres aurait été appréciable pour la compréhension du récit (je pense notamment au Lo’El qui est très présent dans toute l’histoire mais qui ne nous est réellement expliqué qu’après une bonne centaine de pages), mais cela ne nous empêche toutefois pas de passer un agréable moment de lecture.

L’auteure a également créé une ribambelle de personnages, tous très différents les uns des autres. Avec leurs caractères qui leur sont propres et leur psychologie très bien travaillée, il est agréable de se laisser conduire par ces protagonistes tout au long du voyage. Rapidement, des préférences apparaissent, il est impossible de rester de marbre face à tous les personnages. Mon coup de cœur va sans aucun doute à Sowé Lisander, une pirate aguerrie qui vient semer le trouble avec caractère, parfois une pointe d’humour. J’aime son côté solitaire mais déterminé, et derrière sa carapace qui se veut impénétrable se cache une certaine sensibilité. Etrangement, il m’a fallu plus de temps pour apprivoiser le protagoniste principal, Owen futur roi de Yulta. Dans les bons premiers deux tiers du livre, je l’ai trouvé un peu fade, ou disons plutôt quelconque. Mais il se révèle merveilleusement bien dans le dernier tiers du bouquin, et j’ai vraiment hâte de voir de quelle manière il va éclore dans la suite de ses aventures.

Déborah Perez offre un ouvrage de qualité, un récit qui a été indéniablement travaillé et qui en vaut le détour. Je vous invite à rejoindre les contrées éloignées de Terre d’Or et à faire connaissance avec Owen et Lisander, l’imagination de Déborah saura vous permettre un voyage des plus plaisants !

Merci Déborah pour cette agréable découverte!

*****

Merci  à elle ! 🙂

Vous pouvez découvrir les romans de Tiffany Scheuwly en visisant sa page Facebook